Vos droits, les textes officiels

Hépatite C

Désormais, et depuis début avril 2017, toute personne porteuses chroniques du virus de l'hépatite C a droit au traitement...et son hépatologue pourra choisir le traitement qui convient le mieux entre les différentes molécules proposées par les laboratoires. Seuls certains cas restent soumis aux Réunions de Concertation Pluridisciplinaire.

Les Antiviraux à Action Directs disponibles après publication au Journal Officiel et offrant les meilleurs taux de réussite :
Harvoni, Epclusa, Sovaldi, Zepatier, ExvieraViekirax

La greffe dérogatoire

La greffe dérogatoire consiste à autoriser, dans des conditions définies, la greffe d'organe "hors routine", comme l'utilisation d'organes infectés par le virus de l'hépatite B ou C. Pour permettre l'accès à ces dérogations exceptionnelles, un dispositif règlementaire transitoire est mis en place afin de procéder à l'évaluation de ces greffes dérogatoires. La Diretion Générale de la Santé, L'Agence Nationale de Santé et du Médicament et l'Agence de la Biomédecine sont des acteur indispensables à la mise en place de ce type de pratique.  

Vous avez été contaminé par un virus de l'hépatite B ou C, pouvez-vous prétendre à une indemnisation ?

Vous pouvez soumettre votre situation à l'ONIAM.  

Soins funéraires

Désormais, depuis le 20 juin 2017, les personnes porteuses, entre autres, d’hépatite virale et/ou d’infection à VIH auront accès aux soins funéraires.

Arrêté disponible ici