Présentation et Activités du CHV

Le Collectif Hépatites Virales aujourd'hui

Le Collectif Hépatites Virales est composé de 8 associations : 
  • Actif Santé
  • Actions-Traitements
  • Arcat
  • ASUD
  • CIGaLes
  • Nova Dona
  • Sida Info Service/Hépatites Info Services
  • Transhépate

Les objectifs du CHV

  • Etre un outil au service des associations en matière d’information et d’expertise sur les modalités d’une prise en charge médicale, psychologique et sociale optimale, sur les traitements et stratégies thérapeutiques et sur la recherche clinique dans le domaine des infections à hépatites virales

  • Etre une force d’expression afin de faire entendre, comprendre et prendre en compte les intérêts, les attentes et les besoins des personnes atteintes par une hépatite virale par l’ensemble des institutions, pouvoirs publics, acteurs de la recherche et de la prise en charge médico-psycho-sociale. 

Nos soutiens

Le CHV est financé par les cotisations annuelles des associations membres, par le ministère de la santé et par les dons des laboratoires producteurs de molécules.

Nos partenaires :

Programme d'activité 2017

C'est ici.

Historique

Le CHV a été fondé en décembre 2000 par huit associations : Actions Traitements, Act-up, Aides, Arcat-Santé, Association Française des Hémophiles, Sida-Info-Service/Hépatites Info Service, Nova Dona et Transhépate. 
Depuis sa création, les axes majeurs de travail du CHV s’articulent autour des questions thérapeutiques et de la recherche biomédicale sur les hépatites virales, essentiellement B et C. Des priorités sont périodiquement définies en fonction des besoins identifiés des personnes vivant avec un des virus d’hépatites virales ou coïnfectées par le VIH.
La philosophie du CHV se situe dans la ligne de déclaration de l’EATG. Le CHV fait alors sienne la déclaration suivante « les activistes communautaires, les médecins, les investigateurs, les représentants des compagnies pharmaceutiques et les membres d’agence régulatrices, préoccupées par l’espérance de vie et la qualité de vie des personnes qui vivent avec le VIH et l’hépatite virale C, déclarent par la présente que :
La collaboration entre les activistes communautaires, les agences du médicament, les instances de recherche et l’industrie est un élément crucial dans le processus de développement des molécules pour le traitement du virus de l’hépatite C. les activistes communautaires sont des éléments primordiaux dans ce processus, c’est pourquoi on doit leur accorder l’occasion de donner leur apport quant au développement des molécules anti-VHC.
 
 
Les objectifs relatifs aux enjeux définis annuellement sont :
  •  La veille scientifique (collecte d’informations médicales les plus pointues et les plus récentes, chacune des associations les utilisant ensuite pour répondre aux besoins des patients et donc d’être un outil au service des associations membres en matière d’informations et d’expertises sur les modalités d’une prise en charge médicale, psychologique et sociale optimale dans le domaine des infections par les hépatites virales et les coïnfections par le VIH.
  •  La veille éthique (respect du droit des malades)
  • Le plaidoyer (lobbying auprès des divers acteurs -chercheurs, médecins, agences, pouvoirs publics, législateurs, industries pharmaceutiques pour que les besoins des personnes atteintes d’hépatites virales ou coïnfectées par le VIH soient pris en compte et que leurs droits soient respectés).
  
En 2006, le CHV se dote d’une convention qui régit les liens entre les associations et dès 2007, il met en place une Association de Gestion du Collectif Hépatites Virales ayant pour vocation la collecte et la gestion des ressources destinées au financement des actions et du fonctionnement du CHV.