Hépatites et Pathologies

Le cancer du foie ou carcinome hépato cellulaire

Le carcinome hépatocellulaire (CHC) est un cancer primitif du foie. Ce type de cancer apparaît le plus souvent sur un foie déjà endommagé par la maladie, comme une hépatite virale. Dépisté à temps, le CHC peut être guéri dans une majorité de cas.

La greffe

La greffe hépathique est une opération consistant à remplacer le foie, malade et incapable d'assurer ses fonctions, par un foie sain. Ce sont les médecins et uniquement eux qui évaluent l'indication de la transplantation hépatique selon les cas. Le CHV se mobilise également sur les transplantations dérogatoires d'organes infectés (VHB+ ou VHC+) et milite pour une expérimentation de don entre personnes vivant avec le VIH.

En savoir plus...

La Cirrhose


La cirrhose est une maladie du foie qui survient à la suite d’un abus d'alcool, d'une hépatite virale chronique ou d’une maladie rare. Cette maladie entraîne une fibrose des tissus hépatiques ce qui empêche le foie d'assumer ses fonctions : il ne peut plus filtrer les substances contenues dans le sang ou secréter la bile ;
Un cancer du foie peut survenir dans les 15 à 20 ans qui suivent la formation de la cirrhose.

En savoir plus...

La NASH

La « NASH » désigne une stéatohépatite non-alcoolique. Cette maladie du foie se caractérise par une accumulation de graisse dans le foie, une inflammation et une dégénérescence des cellules hépatiques.

Le danger est alors, pour le patient, de voir s'installer une cirrhose. La cirrhose correspond à une atteinte des cellules du foie (cellules hépatiques) quiessaient de fonctionner normalement mais qui ne peuvent plus et à la présence de fibrose

En savoir plus...

Hépatite A

Le virus de l’hépatite A se transmet principalement par l'ingestion d’eau ou d'aliments contaminés par les matières fécales d’un sujet infecté. La maladie est étroitement associée au manque d’eau potable, à une nourriture impropre à la consommation, à l’insuffisance de l’assainissement et à une mauvaise hygiène personnelle. De ce fait elle est peu présente dans les pays développés.

En savoir plus

Hépatite B

Le virus de l'hépatite B (VHB) s’attaque aux cellules du foie et entraine l’inflammation de ce dernier. Le virus se transmet par contact sanguin et durant les relations sexuelles avec une personne contaminée. Il peut demeurer vivant environ 5 à 7 jours à l’air libre et est 100 fois plus contagieux que le VIH.

En savoir plus...

Hépatite C

L'hépatite C est un virus qui se transmet exclusivemet par le sang contaminé d'une autre personne. Il s'agit d'une maladie silencieuse car à part une grande fatigue quotidienne et un manque d’énergie constant, la majorité des patients sont asymptomatiques...jusqu'à ce que ce que des conséquences plus graves apparaissent comme la cirrhose ou le cancer du foie. Au niveau mondial, la courbe des décès associé au virus de l’hépatite C dépasse celle du VIH.

En savoir plus...

Hépatite D

Le virus de l’hépatite Delta (VHD) n'existe qu'en présence du virus de l’hépatite B (VHB), soit que l’infection soit simultanée par le VHB et le VHD, soit que le VHD surinfecte une hépatite B chronique. Cette hépatite touche de manière presque exclusive les personnes qui s'injectent des drogues. Dans 80 % des cas, l’hépatite D devient chronique et peut évoluer vers la cirrhose.
Il n’existe à l’heure actuelle aucun vaccin spécifique contre le VHD mais la vaccination contre l’hépatite B protège de l’hépatite D.

En savoir plus...

Hépatite E

Le virus de l’hépatite E se comporte comme celui de l’hépatite A. Il se transmet généralement par l’eau potable souillée par des matières fécales contaminées. L’infection se chronicise assez rarement et lors de la phase aiguë elle est indiscernable des autres hépatites virales aiguës. 
Le signe le plus évident est la jaunisse, accompagnée de douleurs abdominales, de nausées, de vomissements, d’une forte fièvre, ainsi que d’un grossissement du foie qui le rend douloureux au toucher. Des urines plus foncées sont également un signe à ne pas négliger.

En savoir plus...

VIH

VIH désigne le Virus de l’Immunodéficience Humaine. Il est transmis par voie sexuelle, sanguine, et de la mère à l’enfant. Il cible les lymphocytes T, cellules essentielles au bon fonctionnement du système immunitaire. Sur le long terme, le VIH affaibli le système immunitaire et les personnes infectées développent de graves maladies. Ces maladies sont qualifiées de « maladies opportunistes » car elles sont causées par des micro-organismes inoffensifs pour les personnes dont le système immunitaire fonctionne normalement.

En savoir plus

Titre du paragraphe